Comment choisir son EG ou son architecte

Tout le monde le sait – ou du moins les personnes qui doivent faire un choix: choisir une entreprise générale ou un architecte pour faire sa maison est un cauchemar.

Voici quelques astuces pour ne pas se planter dès le départ. Bien sûr, on est jamais à l’abri d’une surprise, mais se jeter dans la gueule du loup n’est pas non plus une option intéressante

Soyez attentif au premier contact

Est-ce que la personne qui vous reçoit vous écoute ? Vous sentez-vous pleinement à l’aise, en confiance ? Evite-t-il votre regard, évince-t-il vos questions ?

S’il passe son temps à vous raconter comment ses produits sont les meilleurs, méfiez-vous, c’est juste un vendeur… Il vous dira tout ce que vous voulez entendre.

Vous pose-il des questions ouvertes ? ou fermées (réponse seulement oui/non) ? Si elles sont fermées, attention à la manipulation.

S’il vous propose de préparer un avant projet après 15 minutes de discussion, passez votre chemin. Ca n’a juste pas de sens.

Renseignez-vous sur le projet

S’il s’agit d’un projet de plusieurs villas clés en main, sur un terrain défini, renseignez-vous auprès du voisinage, et de la commune. Est-ce que le projet qu’il vous a présenté est bien celui qui a été mis à l’enquête ? N’y a-t-il pas prévision de faire d’autres villas à la lisière de votre jardin dès que vous aurez emménagé ? Demandez à la commune de voir le dossier complet. N’hésitez pas à aller sonner à la porte des gens. Ils seront parfois gênés, mais au moins, vous saurez à quoi vous en tenir. Nous avons ainsi appris par hasard que là ou un projet montrait 4 villas, et que nous étions prêt à en acheter une, trois villas supplémentaires devaient venir devant. Alors qu’il nous a dit que rien ne viendrait là.

Demandez des références

Demandez à votre personne de contact des clients références, et allez les rencontrer. Apportez une bonne bouteille ou une boite de chocolat, détendez l’atmosphère, et écoutez ce qui se dit entre les lignes. N’hésitez pas, dans le cas de grandes EG comme Prologis, à aller sonner au hasard chez des clients dont vous reconnaissez le type de maison. Car souvent, les clients références ne sont pas choisis au hasard. Tout ce que vous risquez et qu’on refuse de vous répondre. Mais pas à tous les coups. Renseignez-vous non seulement sur la qualité du travail, mais aussi sur le qualité du suivi du chantier, et sur les dépassements de budget. Ils peuvent parfois être très importants. Si c’est récurrent, prévoyez une bonne marge de manoeuvre, ou fuyez… A vous de voir.

L’avant-projet

Vous avez fait votre choix, et on vous propose un avant-projet. Mais avez-vous discuté longtemps de vos goûts et de vos envies ? Avez-vous l’impression d’avoir été compris ?

N’oubliez pas que vous êtes le client. Et le client est roi. Au prix où se paie une maison, il ne faut pas hésiter à poser des questions. Le moindre doute doit être écarté. Si vous avez peur de poser des questions, vous allez au devant de mauvaises surprises.

Si l’avant-projet est à l’opposé de ce que vous vouliez, demandez-vous s’il vaut pas mieux aller voir ailleurs, ou recommencer avec les mêmes. Souvent, c’est au feeling que ça se décidera.

EG ou Architecte

Cette question-là est récurrente. Si votre budget est très serré, et que vous êtes prêts à accepter les installations et les équipements minimaux proposés par une EG, dans ce cas, c’est peut-être la solution qu’il vous faut. Dans le cas contraire, l’architecte peut aussi faire une maison pour votre budget. Une maison d’architecte présente une plus value d’entrée. Elle est unique. D’autre part, la flexibilité est totale, et si vous avez été efficace dans les premiers points de cet article, vous aurez confiance dans votre architecte, et saurez par d’autres clients qu’il fait un excellent suivit du chantier, donc moins de souci pour vous.

Si l’EG propose un forfait ferme, comme c’est le cas de Schwörer Haus ou Weber Haus, le souci est moindre, c’est un avantage considérable. Dans le cas contraire, attention aux importants dépassements de budgets. Un architecte ne s’engagera jamais dans un forfait. Les variations de budgets sont donc courantes, dans un sens ou dans l’autre. Ca dépendra de la façon de faire un CFC de l’architecte. De nouveau, c’est les autres clients qui pourront vous rassurer, ou au contraire, vous prévenir.

Bons choix, et bonnes recherches.

Add Comment

Required fields are marked *. Your email address will not be published.