Faire un appartement séparé dans sa maison

Bonjour à tous,

Pour ceux qui me suivent, vous le savez, en 2011, suite à ma rupture et à l’annulation de mon partenariat enregistré, j’ai décidé de garder ma maison, et de reprendre la part de mon ex. Vous pouvez le voir lire dans des articles précédents. Dans ce but, en 2012 j’ai transformé l’atelier en appartement 2 pièces et demi que j’ai loué jusqu’à l’année dernière.

Fin 2014, je me suis retrouvé au chômage. C’est des choses qui arrivent. Malheureusement, deux ans auparavant j’avais fait le choix de passer à un 80%. Je me suis donc retrouvé avec un revenu de 70% du 80%. En gros, je gagnais 40% de ce que je gagnais au moment où la banque m’a refait un contrat d’hypothèque à mon seul nom. Durant cette période, j’ai décroché plusieurs missions de projet qui m’ont permis de continuer à vivre normalement et sans mettre en danger ma propriété.

Toutefois, arrivé fin 2015, avec le paquet de factures qu’on reçoit entre quelques mois, j’ai commencé à m’inquiéter sérieusement. A ce moment-là, je pensais encore exclu de déménager. Je n’imaginais pas mettre en location ma maison. Puis soudain, tout s’est accéléré. J’ai pris du recul, et considéré que ce serait pas si terrible. Je n’avais toutefois pas l’intention de virer mon locataire.

  • En janvier 2016, un ami habitant la région du Grand Genève avec sa famille trouve un job à 30 minutes de chez moi. Il cherche alors une chambre à louer pour la semaine le temps de faire son temps d’essai. Il cherchera ensuite un logement pour sa famille
  • En février 2016, coup de théâtre. Le locataire du 2.5 pces m’annonce qu’il part
  • En Mars 2016, je décide finalement que vivre dans le petit appartement et louer la maison serait le meilleur moyen d’assurer la sécurité de mon investissement. A ce moment-là, j’envisage la fin de mon délai cadre de chômage, qui doit arriver en septembre. Je demande au locataire s’il veut bien rester jusqu’à fin mai, et je le libère de chercher un nouveau locataire: Il accepte
  • En avril 2016, alors que je m’apprête à chercher un locataire pour la maison, l’ami qui me loue une chambre m’annonce que il veut s’installer dans la région avec sa famille. Il adore la maison, la montre à sa famille, tout le monde adhère. Un bail est signé pour juillet
  • En juin 2016, je fais refaire l’ensemble du plancher du petit appartement. Souvenez-vous (si vous suivez le blog): un dégât d’eau dès les débuts m’avait forcé à faire refaire la salle-de-bains. Malheureusement, le plancher étant identique sur toute la surface, l’eau est restée et s’est étalée, puis, par capillarité, celui-ci a pourri jusque dans le séjour, provocant odeurs de moisissures, bosses sur le sol, et, une fois démonté, j’ai découvert de grandes plaques de pourritures…
  • En juillet 2016 j’emménageais dans cet appartement, et mon ami et sa famille s’installait dans la maison

Bilan: après presque une année, je trouve mon petit appartement tout à fait vivable. Il est vrai que passer de 160 m2 à 48 m2 a été très compliqué. Ca m’a obligé à faire de l’ordre… beaucoup d’ordre. Au final, je suis beaucoup moins encombré. Côté investissement, je n’ai plus le couteau sous la gorge. Je suis très heureux d’avoir eu l’opportunité de faire cet appartement dans l’atelier. C’est maintenant quelque chose que je conseille à toute personne construisant une maison. D’un premier abord, il peut paraître étrange de prévoir un appartement séparé dans une maison que l’on souhaite individuelle, mais ça a plein d’avantages:

  • En cas de revente, c’est une plus-value importante
  • Si on a des enfants, le plus grand pourra prendre possession des lieux plutôt que de s’éloigner
  • En cas de profession libérale, on peut l’utiliser pour son entreprise
  • En cas de séparation, on peut le louer, ou y déménager

Et si c’est prévu dès la construction de la maison, il y a tout à fait moyen de s’organiser pour que l’impact « voisinage » soit minime.

Il faut savoir que si vous souhaitez mettre un appartement locatif dans votre maison, celui-ci peut-être pris en compte par la banque dans vos revenus, pour autant qu’il y ait un bail à terme. En effet, si vous louez un bien à 1000CHF par mois, la banque prendra en compte 12’000CHF de revenu ajouté à vos revenus. Ça peut permettre d’augmenter un peu la dette pour se permettra l’appartement en question.

Je conçois que lorsqu’on prévoit son petit nid douillet, on est à mille lieues de penser à des problèmes potentiels, mais si vous êtes lucides, vous savez que la vie réserve toujours son lot de surprises. Dès lors, pourquoi ne pas prendre les devants. Et au vu des avantages cité, je pense que ça vaut la peine dans tous les cas de figures.

Et vous, qu’en pensez-vous ? Donnez-moi votre avis en commentaire.

Add Comment

Required fields are marked *. Your email address will not be published.