La crise nous profite

Alors que nous nous apprêtons à rencontrer (enfin) l’architecte (on se réjouit), la Banque Nationale abaisse son taux directeur comme elle ne l’a jamais fait auparavant. Un pari risqué, un pari osé, mais surtout, un pari qui nous profite. Le malheur des uns fait le bonheur des autres. Pour combien de temps, personne ne peut le dire.

Alors qu’ils tendaient plutôt à la hausse, depuis le début de la crise les taux ont chuté. Comme on peut le voir sur ce graphe emprunté à Defferrard et Lanz, ces derniers sont capables de négocier des taux fixes à 5 ans en dessous de 3%. Nous croisons les doigts pour que durant la durée de notre projet, les choses restent ainsi…

Add Comment

Required fields are marked *. Your email address will not be published.