Puit de lumière et économie d’énergie

Petit retour en arrière, sur la question: Pourquoi se retrouve-t-on avec un puits de lumière ? et pourquoi du type tube ?

Pour répondre à la première question, pour ceux qui se souviennent, au début de notre projet, nous avions prévu de mettre une fenêtre dans l’escalier, à côté de la porte d’entrée, afin d’avoir de la lumière naturelle en haut.

Fenêtre entrée

Or, après reflexion, nous y avons renoncé pour ne pas avoir de curieux qui viennent regarder dans l’appartement parce que personne ne répond à la porte par exemple. Nous avons donc envisager l’alternative du puits de lumière. Nous avions vu un simple dôme chez des amis, et l’apport en lumière était plutôt intéressant.

Malheureusement, ces dômes sont des ponts de froid extraordinaires, donc totalement exclu dans notre maison. L’architecte s’est alors dirigée faire une alternative Velux. Il s’agit en fait d’adapter un velux normal sur un toit plat. Esthétiquement, à mon avis, c’est un bide … Enfin, en tout cas, nous n’en avons pas voulu …

velux

De plus, Velux, c’est cher…

Suite à notre refus l’architecte a continuer les recherches. Elle a d’abord contacter un revendeur Solatube, qui n’a pas daigner répondre à sa demande (elle attend toujours, plusieurs mois plus tard, puis elle s’est tournée vers l’entreprise puitsolaire.ch du Locle, qui a très vite répondu.

Le puits de lumière consiste en un dôme à prismes, puis un tubes de réflecteurs, et enfin, un diffuseur à prismes à l’autre bout, à l’intérieur du bâtiment. Le résultat est bluffant. Il ressemble à un plafonnier qui serait toujours allumé, même par jour pluvieux.

Au souci de perte d’énergie, ceux-ci ont répondu par l’ajout d’un triple vitrage à l’entrée du tube. En voici le schéma détaillé. Cette solution nous a coûté 1000CHF de moins que la solution Velux. Seul (petit) regret avec le recul: nous aurions du prendre plus grand. Nous avons pris celui de 45cm. Maintenant qu’il est posé, on le trouve un peu petit… Mais on s’y fera sans mal 🙂

lumitube_thermo_plus

Un point très intéressant de cette solution est qu’un tube comme celui-ci est capable d’amener la lumière à plusieurs mètres du point de captage. Nous avons visité une ancienne ferme en cours de rénovation. Un puits de 4 mètres avait été posé à travers les combles pour amener de la lumière dans un petit vestibule borgne. Le résultat était le même qu’il est dans notre maison.

3 comments
  1. Quelle réactivité 😉

    Merci pour cet article fort intéressant. C’est donc votre fournisseur qui a ajouté le triple vitrage. Est ce eux qui fabriquent? Par contre la question qui me vient à l’esprit c’est « et si on a besoin de le nettoyer? » est ce improbable? Y avez vous songé?

    Merci d’avance.

  2. Bonsoir 🙂

    Je ne connais pas les détails de fabrication. Le mieux serait éventuellemet de contacter directement la société en question 🙂 Notre contact était monsieur Villert.

    POur ce qui est du nettoyage… heu…ben … c’est à dire que …. 🙁 En fait, on y a pas pensé du tout 🙁 On ose espérer que tout ça est bien étanche, et dès lors, il ne devrait y avoir aucune raison d’avoir besoin de nettoyer ce verre… Mais je poserai la question 🙂 Ca m’interpelle.

Add Comment

Required fields are marked *. Your email address will not be published.