Chauffage d’une maison Minergie-P

Si vous avez suivi le blog depuis ses débuts, vous le savez. Je n’ai pas de chauffage dans ma maison à l’exception d’un poêle 6kwh.

J’ai commencé à chauffer il y a environ 3 semaines à raison en moyenne de un feu tous les deux jours. Bien sûr, quand il fait gris toute une semaine, c’est plutôt tous les jours. Et quand il y a du soleil, je ne fais pas de feu.

Après 3 jours d’absence, et un temps gris, il faisait 17.8°C dans la maison. J’ai recommencé à chauffé, et j’ai entre 19 et 21°C, sachant que quand je chauffe, il s’agit de faire un feu avec 2 à 4 morceaux de bûches. Bref. Je pense que l’hiver ne va pas me couter cher à nouveau.

 

Côté eau, je n’ai pas encore utilisé l’électricité. Je marche sur les panneaux solaires. Mais là, j’arrive au bout de ma réserve d’eau chaude, et il fait gris. En plus, le système électrique est en panne, malgré le petit bouton reset du thermostat (il faut savoir que le thermostat, semble-il, disjoncte si la température du boiler monte à plus de 90°C ou 95°C pendant l’été, ce qui est le cas). Donc j’attends qu’on vienne me dépanner. Mais là, il va falloir qu’ils commencent à se dépêcher. Sinon je ne vais pas tarder à prendre des douches froides.

2 comments
  1. bravo pour votre maison et votre site fort intéressant. Du coup, je me permets de vous poser 1 ou 2 questions !
    Je prévois de construire une maison minergie p et notre grande question est le chauffage !!
    J’aimerais vraiement pouvoir chauffer avec du bois et plus particulièrement des bûches car écologique, le feu c’est beau et étant paysagiste c’est pas un problème de faire ça moi-même.
    Par contre, notre soucis et au vue des maisons qu’on a visitées est le suivant :
    En hiver, lors d’une semaine froide (-5 à 0 C) et pas de soleil, le poêle semble indispensable, mais :
    – Y-a-t-il de grande différence de température entre la pièce ou il y le poêle et les pièces éloignées ? Autrement dit, fait-il 21-22 dans votre séjour et 17-18 dans la salle de bain ?
    – A quel point la chaleur arrive dans les autre pièces ? Suffit-il de laisser la porte ouverte pour avoir une température « homogène » ? ou faut-il accepter des pièces ou « on a un peu les frissons » ?
    – Cette préoccupation concerne surtout les salles de bain, le bureau et les chambres des enfants (pour pouvoir y étudier).
    Votre maison semble bien conçue car le poêle est central et ouvert sur l’étage supérieur et vous n’avez pas de long couloir en haut, donc répartition plus facile de l’aire chauffé par le poêle ?!?

  2. Bonjour et merci pour votre commentaire.

    Je pense en effet que le poêle est indispensable lors de semaines froides et sans soleil. Toutefois, dans une maison comme la mienne, une famille en aura moins besoin que moi, célibataire, seul la plus part du temps, et ne cuisinant que très peu. Il faut prendre en considération que la vie d’une famille génère beaucoup d’énergie.

    Le poêle à l’étage inférieur est un must, bien sûr, puisque la chaleur monte. Donc idéalement, séjour en bas, et chambres en haut, mais c’est souvent le cas. Par contre, attention à la position de celui-ci. Chez moi, elle est mauvaise. Nous en parlions justement il y a deux semaines avec l’architecte qui me disait qu’il ne ferait plus ça. Pourquoi ? Simplement parce que la chaleur monte immédiatement, donc, contrairement à ce que vous pourriez penser, j’ai deux à trois degrés de plus dans les chambres que dans le séjour. Il vaut mieux mettre le poêle dans un angle, idéalement, l’angle le plus exposé de la maison. La chaleur s’étalera ainsi au plafond du séjour, et montera ensuite à l’étage par la cage. Mais ce faisant, il aura réchauffer la dalle entre les deux étages, ce qui apporte une inertie très importante.

    A propos d’inertie, pensez au béton. Celui-ci sert d’accumulateur de chaleur. Avec une dalle d’étage en bois, vous aurez une bien moins bonne inertie.

    Concernant toujours la température dans les pièces de l’étage, je constate que les chambres qui sont dans les angles, (deux), le dressing et la salle de bains sont souvent « frais » si je laisse les portes fermées. On parle pas de 15°C, mais plutôt de 18°C, voire très vite 20°C si je chauffe au bois. Il est donc intéressant de laisser les portes ouvertes des pièces que l’ont veut garder tempérées. Quant à la nuit, si ça descend d’un ou deux degrés, ce n’est pas un mal. Une chambre à couché trop chaude n’est pas agréable.

    D’autre part, lorsque je suis enfermé dans mon bureau avec mon ordinateur et mes deux écrans allumé, la température monte aussi pour être assez vite confortable.

    Maintenant, pour les exceptions, j’ai un petit chauffage à céramique qui ne consomme pas grand chose. On gagne 2°C en quelques minutes dans une chambre fermée, et ce n’est pas ça qui va faire exploser la facture d’électricité. Vous pourriez par exemple envisager de mettre ce type de chauffage mural dans la salle-de-bains, avec un timer, comme ça se faisait déjà il y a 30 ans, à la différence que les appareils ont beaucoup évolués. Il y a également des radiateurs électriques à rayonnement à minuterie qui sont fait pour les salles-de-bains. C’est idéal.

    Bref, il y a beaucoup à dire. Je n’ai jamais très froid dans ma maison, et je fais peu de feu, je suis seul, donc très peu de dégagement d’énergie. A mon avis, si votre maison est bien réalisée, avec la bonne isolation, vous n’aurez aucun souci.

    Si vous n’y êtes pas déjà inscrit, venez discuter sur le forum http://www.focore.ch, vous aurez d’autres avis et retour d’expérience.

    Pour conclure, je vous dirai:

    Poêle dans un angle, et je vous suggère de penser à un poêle de masse. Si c’est mal géré, on crève de chaud, mais je pense qu’on peut très bien apprendre à le gérer. Par contre, oubliez la « beauté du feu ». Vous ne ferez pas du feu parce que c’est beau, mais pour vous chauffer. Vous n’aurez pas l’occasion de faire souvent du feu pour l’admirer. Sinon vous aurez vraiment trop chaud 🙂

Add Comment

Required fields are marked *. Your email address will not be published.