Un appartement locatif dans ma villa

Voilà un moment que je n’ai pas donné de nouvelles. j’ai négligé mon blog. Désolé pour les lecteurs réguliers.

Voilà maintenant un peu plus de six mois que l’appartement est terminé dans l’atelier. budget: Environ 80kCHF. Il faut dire que j’ai tiré au maximum vers le bas, car j’ai du financer moi-même les travaux, la banque n’entrant pas en matière sur une rallonge d’hypothèque. C’est finalement pour le mieux.

Par contre, on le dira encore et toujours, le bon marché est toujours trop cher. Résultats: Dégâts d’eau dès les deux premières semaines. Les raisons sont multiples et je n’ai pas envie de m’étaler dessus. Mais je peux affirmer que si j’avais fait appel à un professionnel du domaine, ça ne serait pas arrivé.  Heureusement, l’assurance a pris en charge les réparations. Je m’en tire à bon compte. Et j’en tire une leçon: Un indépendant qui prétend pouvoir tout faire ne le peut pas. Chacun son métier… Je m’en souviendrai, c’est sûr.

Je mettrai dans la galerie quelques photos de l’appartement, dès que j’en ai l’occasion. Le locataire quittant les lieux à la fin du mois, j’aurai une occasion d’en refaire.

Il s’agit donc au final d’un appartement de 2 pièces et demi composé d’un grand séjour/cuisine d’env.  35m2, une salle de bain d’env. 3m2 et une chambre d’env. 10m2. Au début, je pensais qu’il serait nécessaire de faire des tranchées dans le radier pour mettre l’écoulement des WC. J’avais oublié que le maçon avait mis un gros écoulement pour l’évier de l’atelier. MERCI ! Grâce à lui, j’ai pu mettre en place des WC sans avoir à engager de grands frais en maçonnerie.

L’atelier ne faisait pas partie de l’enveloppe Minergie-P. Il a donc fallu l’isoler, ce que nous avions commencé avec mon ex avant notre rupture. 20cm au mur, 16cm au plafond, 6cm au sol. Côté chauffage, des radiateurs à rayonnement. Très efficaces, et petits consommateurs. Un vrai plaisir. Bien sûr, j’ai fait poser un compteur séparé, le chauffage est donc à la charge du locataire directement. Le plancher est composé d’une étanchéïté, d’une fine couche de sable, de panneaux agglomérés, et enfin d’un parquet en liège ciré. Agréable, souple, silencieux.

Pour l’eau, et les écoulements de la cuisine, nous avons percé le béton entre l’atelier et le local technique. Heureusement, il y avait encore la place de mettre deux raccords sur l’eau chaude et l’eau froide. J’ai fait percer une fenêtre dans ce qui était la cave et est devenu la chambre à coucher. C’est le jour et la nuit (c’est le cas de le dire). C’est très lumineux. Une petite VMC autonome a pris place à côté de cette nouvelle fenêtre. A la base l’architecte m’avait conseillé de mettre deux VMC autonomes: une dans la salle de bain et une dans la chambre. J’ai refusé pour des questions de budget. je le regrette un peu. Mais je peux toujours ajouter la seconde plus tard. Pour l’instant la salle-de-bains est équipée d’une simple extraction à minuterie, couplée à la lumière. Rien de plus classique, bruyant, et inefficace 🙂

Le locataire profite d’une terrasse en gravier de 24m2. Celle que l’on avait fait pour l’atelier, bien sûr. Il ne s’en est pas plaint cet été 🙂

Un point très positif est qu’on ne se voit pas, on ne s’entend pas… j’ai toujours l’impression d’avoir une maison individuelle, et le locataire n’a en tout cas pas l’impression d’avoir un voisin. C’est idéal.

Le loyer est de 1150CHF + 30CHF de charges. Les 30CHF de charges couvrent le chauffage de l’eau en hiver (le soleil ne suffisant pas, il est complété par l’électricité), ainsi que la consommation d’eau, et le travail administratif, le chauffage de l’appartement étant, je le rappelle, à la charge du locataire.

Au printemps dernier, j’ai eu un peu de peine à trouver des locataires. Très peu de visites, loyer trop cher… Alors que ce mois-ci, c’est allé très vite. Deux jours après l’annonce,  j’avais déjà trois contacts. J’en suis heureux. L’appartement plait au premier contact. Il faut dire qu’il est bien équipé: Cuisine (Ikea) complètement agencée, et équipée (y compris lave-linge et sèche-linge). Et franchement, pour l’emplacement, la jouïssance du jardin et d’une terrasse, une place de parc incluse, le prix n’est pas abusif, loin s’en faut.

C’est un apport non négligeable. Et c’était une condition pour que la banque m’accorde l’hypothèque en mon seul nom. Il ne me reste plus qu’à rembourser une dernière partie de fonds propres à mon ex, et cette affaire sera réglée. Quel soulagement.

Par contre, je vais devoir prendre ça en compte dans mes revenus maintenant, et ça va jouer sur les impôts. Voilà qui ne m’enchante gère, d’autant que quand j’ai demandé un nouveau calcul de mes acomptes après un changement de revenu, j’ai oublié ce détail.

Bref… Tout ça pour dire que un appartement dans une villa, c’est une bien bonne idée. Dans mon cas, j’ai vraiment eu de la chance qu’on fasse cet atelier. Sans quoi, il m’aurait été impossible de faire un appartement après coup… Et je n’aurais sûrement pas pu reprendre la maison. Et beaucoup d’éléments ont joué en ma faveur… Comme l’écoulement large, la cave qui étiat juste assez grande pour en faire une chambre, le fait de pouvoir y faire une fenêtre, comme elle était semi-enterrée….

Que du bonheur 🙂

Add Comment

Required fields are marked *. Your email address will not be published.