C’est pas gagner…

Suite de la saga… La banque refuse de libérer [mon ex] malgré mes arguments. On pouvait s’y attendre, mais j’y ai naïvement cru.

C’est dur de garder du recul, et de se dire que « après tout ce n’est qu’une maison »…

Lorsque j’en fais le tour, je me reconnais dans cette maison. Je reconnais ma patte un peu partout, et pour la première fois depuis l’âge de 8 ans, je me sens quelque part vraiment chez moi. Est-ce que je fais une sorte de transfert ? n’est-ce qu’une impression ? Je n’en sais rien mais pour l’instant, c’est comme ça.

Du coup, je m’acharne. je n’ai pas encore creuser toutes les pistes possibles, mais tout ça me prend la tête.

J’envisage encore une voie qui est celle de trouver un investisseur qui mette un montant déterminé par la banque sur un compte bloqué, en garantie. J’attends que la banque me donne ce chiffre, mais j’ai toujours de la peine à obtenir des réponses à mes questions… Ca prend du temps….

Bon… Je vais broyer mon cafard dans mon coin, et dès que j’ai la réponse de la banque, je verrai ce que je fais…. C’est vrai dans un sens que la vente serait une solution facile… si on veut… Encore une fois déménager… aller dans un appart de merde dans un immeuble de merde avec des voisins de merde… (Oui oui je suis de mauvaise humeur. Quoi ? ça se voit ?)  pour peut-être encore une fois construire, pourquoi pas, mais redéménager et re-re-déménager….. et repasser à travers tous le projet de reconstruire ? Pourquoi pas…. Je ne suis pas prêt !

Garder la maison avec un seul salaire

Après un long silence, voici quelques nouvelles de ma situation actuelle.

Les habitués s’en seront rendu compte, j’ai apporté quelques changements au blog, histoire d’avancer dans mon retour au célibat.

Pour ce qui est de la maison, comme on pouvait s’y attendre, la banque ne souhaite pas libérer [mon ex] de ses obligations, considérant que mon revenu seul ne suffit pas à couvrir les charges et les risques. J’ai donc proposé à la banque d’aménager un appartement dans l’atelier afin de prendre un locataire. Voici ce que ça pourrait donner:

http://cote.sissaoui.com/wp-content/uploads/2011/09/029_SIS-variantes-loft.pdf

Malheureusement, le jeu n’en vaut pas la chandelle. Le devis pour cet appartement est trop élevé – on parle de 160kCHF) et la banque n’entrera pas en matière pour financer les travaux. Quant à l’amortissement, il prendrait 15 ans avec un loyen moyen de 1200CHF. C’est trop long.

Mais en fait, pourquoi ne puis-je pas garder la maison seul ? Parce que la banque fait des calculs de faisabilité basés sur un taux à 5%, auxquels ils ajoutent 1% pour l’amortissement, et 1% pour les charges et l’entretien. Basés sur ces 7%, mon revenu est bien insuffisant, et les charges totales dépassent les 33% maximum requis. Toutefois, si on part sur les 2.93% de l’hypothèque actuelle, valable jusqu’en 2020, j’entre dans ces 33%. J’ai donc recontacté la banque par email, en proposant de libérer mon ex malgré tout, et je propose, en parallèle, de faire un amortissement séparé sur un compte bloqué afin de rassurer la banque. J’attends de leur nouvelle.

Je n’ose pas dire que j’ai bon espoir, car rien n’est jamais sûr avec les banques 🙂 On verra bien. A suivre.

J’envisage ensuite de faire cet appartement par moi-même en prenant tout le temps qu’il me faut. Pas de pression, un coût nettement plus bas, et un amortissement un peu plus raisonnable. Jusqu’en 2020, j’ai quand même le temps de faire ce qu’il faut pour ne pas être obligé de m’en séparer. Ca me ferait mal. J’y suis bien 🙂

 

Divorce en cours

En effet, comme me l’a fait remarqué un visiteur, il n’y a plus beaucoup de mise à jour. Nous sommes en cours de « divorce ». Ceci explique cela.

Je vais essayer de garder la maison seul, mais pour ce faire la banque met certaines conditions que j’essaie de réunir. Mais c’est seulement lorsqu’elles seront réunies que je saurai si elle me suit ou pas… Epée de Damoclès.

Si j’y arrive, il va y avoir des travaux, et je mettrai des nouveaux articles, après avoir renommé le blog. Son nom actuel n’a plus aucun sens.

Nouveau Forum Romand sur la Construction et la Rénovation de l’Habitat Individuel

Suite à la fermeture du forum Killou.net, je suis en train de mettre en place un nouveau forum.

Vous pourrez vous y joindre à l’adresse suivante:

http://www.focore.ch

ou

http://www.forum-construction-renovation.ch

Il est actuellement en préparation. Alors soyez patients et visitez le forum régulièrement.

Etant donné les difficultés rencontrées par Christian sur son forum à propos de lettres d’avocats et autres intimidations, je vais prendre contact avec ma protection juridique de manière proactive, afin de savoir quels sont réellement mes responsabilités et les risques encourus de ma part. je vous tiendrai au courant, et établirai des règles sur le forum dont la dureté égalera le risque qui m’incombe.

Au plaisir de vous voir sur le forum.

Conseils d’ex-maîtres d’ouvrage

Petit florilèges de conseils basés sur notre expérience lors de notre projet de construction. Certains que nous avons appliqués, d’autres que nous aurions du.

Cuisine

Nous avions donné ce mot d’ordre à l’architecte : une cuisine trop grande !  Et nous l’avons !

Les espaces de rangements doivent vraiment primer sur l’apparence de la cuisine.

La matière des armoires de cuisine doivent être lavable et durable, peu importe que ce soit une tache de graisse ou de la poussière.  Pensez à ceci : si je renverse un bidon d’huile d’olive sur le plan de travail ou les armoires, est ce que j’arrive à bien nettoyer facilement ?

L’ouverture des armoires doit se faire avec des poignées.  Pour notre part, nous avons opté pour des rainures, car c’était plus discret et joli, mais c’est bien moins pratique quand nous avons les mains mouillées, et dans la cuisine, ça arrive souvent !

Nous utilisons les robots pour passer l’aspirateur et laver le sol, si c’est votre cas, pensez à vérifier la hauteur du bas des portes d’armoires, pour ne pas que les robots se bloquent dessous comme les nôtres.

Les appareils ménagers doivent être placés en hauteur, surtout le lave-vaisselle qu’on utilise à chaque jour et plusieurs fois par jour.

Pour ceux qui aime une fenêtre au dessus de l’évier, pensez à ce que vous avez de l’autre côté, car si c’est un vis à vis avec les voisins comme nous, ca peut être gênant.  Surtout que nous passons quand même beaucoup de temps devant cet évier.

L’évier doit correspondre à la façon dont vous lavez la vaisselle.  Pour nous, nous lavons tout et rinçons tout avant de faire sécher sur le plan de travail.  Donc nous avons placés 2 éviers côte à côte et avons prévu la place pour faire sécher à côté (le côté dépend si vous êtes droitier ou gaucher).

La petite douchette est un investissement que nous ne regrettons surtout pas, très pratique pour laver les éviers.

Le robinet de la cuisine doit être mobile et assez haut.  Il faut s’imaginer devoir rincer la plus grosse de vos casseroles sans devoir pousser le robinet au dessus.

Derrière l’évier, prévoir une matière résistante et lavable contre le mur.  Nous avons opté pour une plaque de Corian® mince, et c’est génial.  Comme c’est mat, les petites gouttes ne se voient pas.  Je n’ose imaginer ceux qui choisissent le verre.

Nous avons un système à pédale pour ouvrir la poubelle qui se trouve dans une armoire avec une simple pression du pied, et effectivement, c’est le pied !  Par contre, pensez à le mettre ailleurs que vis à vis l’évier, car quand nous sommes 2 dans la cuisine, celui qui lave la vaisselle doit toujours se pousser pour laisser celui qui nettoie la table à manger utilise la poubelle.

Prévoir le système pour mettre le compost vers la poubelle.

Le plancher de la cuisine doit vraiment être robuste et ne pas craindre d’être mouillé, car on n’y pense pas forcément, mais il y a toujours quelques gouttes sur le sol de la cuisine.

Nous avons fait surélever la hauteur du plan de travail de quelques centimètres par rapport à un plan standard et nous ne le regrettons pas du tout. Pensez à tester la hauteur avec une casserole par exemple. Faut pouvoir aller au fond de la casserole sans devoir se mettre sur la point des pieds. Le nôtre est à 93cm.

La plaque de cuisson doit être grande, très grande, la plus grande !  Car avec de grandes poêles et de grandes casseroles, c’est vite fait de manquer de place.  Nous avons pris de l’induction, choix que nous ne regrettons pas, mais par contre la prochaine plaque aura les boutons plutôt que ces touches tactiles.  Je dois avouer que c’est vraiment merdique ce système.  Doigts mouillés, plaque un peu sale et on peut plus rien régler.

Les espaces entre les plans de travail doivent permettre à 2 personnes de travailler en même temps dans la cuisine sans se marcher dessus.

Cellier

Si comme nous vous y avez placé la machine à café et autres appareils, pensez à mettre un plancher et les murs lavables et résistants.  Un dégât de café sur le mur est si vite arrivé.

Prévoyez une pièce assez grande pour y accueillir les bacs de récupération, un congélateur, les réserves de nourriture et papier ménage ainsi que tous les appareils que nous utilisons rarement. (Four à raclette, caquelon à fondue)

Salle à manger

Certaines personnes veulent une prise au sol près de la table à manger.  Pour des raisons techniques et économiques, nous y avons renoncé et je dois dire que ca ne nous manque pas du tout.

Ceci n’a rien à voir avec la construction de la maison, mais j’ai un conseil à donner pour ceux qui veulent changer de mobilier.  Je crois qu’il vaut vraiment la peine de prendre une table très large et des chaises confortable, car nous passons beaucoup plus de temps assis sur les chaises de la cuisine que sur le sofa.  De plus, quand nous recevons des invités, il n’est pas rare de discuter longtemps à table pendant et après le repas.  Donc pensez à vos, et à leurs fesses !

Salon

Cela vaut vraiment la peine de penser aux espaces et aux meubles du salon.   Avec la grosseur des sofas aujourd’hui, c’est vite fait de se retrouver serré entre le fauteuil, le sofa 3 places et la table de salon.  Pensez aussi aux espaces que prennent les enceintes stéréo, les plantes et les lampes.

Pensez aux meubles que vous avez aujourd’hui, mais pensez aussi à ceux que vous aimeriez dans le futur.  Ainsi vous pourrez adapter les fenêtres et les espaces.

Notre système de combinaison salon et cinéma-maison est vraiment génial, je le conseille à toutes les personnes désirant un cinéma-maison.

De façon général, dites-vous que moins vous aurez de meubles ou matériel sur le sol, plus facile sera le nettoyage.  Nous préférons suspendre au mur plutôt que de poser simplement sur le sol.

Local technique

Un mot d’ordre : le plus loin possible !  Ainsi vous ne risquez pas d’entendre les écoulements ou les appareils tourner.

C’est un local où nous allons rarement, que nous ne faisons pas visiter et qui reste QUE fonctionnel.

Espaces de rangement

Profitez de chaque recoin pour les fermer et en faire des espaces de rangement.  Sous les escaliers, garde-robe, etc.  N’oubliez pas de penser à y mettre la lumière.  (Merci Monsieur l’électricien !)

Pensez aussi à comment vous voulez mettre vos étagères dans ces espaces, est ce que vous aurez assez d’espace pour passer à côté ou aller chercher ce que vous avez besoin dans le fond de l’étagère ?

Disposition des étages

Cuisines en bas, chambres en haut, ou vice et versa ? choix très difficile et discutable.  Je dirais simplement qu’il faut réfléchir au chemin à parcourir de la voiture à la cuisine quand vous êtes de retour des courses.  Pensez aussi au chemin avec la poubelle pleine, avec les bacs de récupération quand vous allez à la déchèterie, et finalement pensez à vos vieux jours. Dans tous les cas, imaginiez qu’un jour, vos escaliers devront peut-être accueillir un monte charge ou un fauteuil tracté, voire un ascenseur.

Disposition des pièces

Encore une fois question très difficile et délicate. Tout dépend de vos valeurs, mais par expérience, je dirais de ne pas faire de pièce sans fenêtre, même pas le dressing !

Chambre à coucher

Nous avons misé sur le sobre, puisque nous avons réalisé que nous y étions que pour dormir et +.  Donc au final nous n’y sommes pas très souvent à part les nuits.  Donc ca ne vaut pas la peine de faire une très grande chambre à coucher.

Pensez à l’emplacement de la chambre à coucher par rapport aux autres pièces, surtout si vous ne vous couchez pas tous à la même heure.

Nous avons intégré des armoires murales dans la chambre à coucher et c’est vraiment pratique.  Ne serait-ce que pour ranger les oreillers, duvets, draps ou aussi votre pyjama si vous ne voulez pas qu’il traine sur le sol.

Quand vous réfléchissez à l’emplacement du lit, pensez à l’orientation du soleil au lever.  Je vous garanti que ce n’est pas agréable de se réveiller avec un rayon de soleil qui passe entre les stores dans les yeux.

Par rapport au mobilier, pensez au nettoyage sous le lit et à l’espace que prend les tables de nuits.

Chambre d’amis

Franchement, c’est une pièce qui sert souvent de débarras et pour le rangement à 90% du temps, est ce que ca vaut vraiment la peine d’investir beaucoup ?

Dressing

Contrairement à ce que nous avons pensé, une fenêtre serait la bienvenue dans cette pièce.

Nous avons mis les machines (lave-linge et sécheuse) dans cette pièce et c’est vraiment une très bonne idée.  Surtout penser à mettre ces machines proche de où on range les habits et où on les mets au sale, mais aussi loin des chambres à coucher.

Salle de bain visiteur

Nous avons prévu une pièce assez grande (pour une salle de bain visiteur), mais si c’était à refaire nous la ferions plus petite, pour laisser aux autres pièces plus utilisées plus de place.

Lave-mains à choisir grand, car les visiteurs ne font pas souvent attention aux éclaboussures d’eau.

Surtout pas de miroir derrière le robinet.  Encore des éclaboussures !  Prévoyez plutôt une surface mate et facilement lavable.

La cuvette suspendue est un très bon choix pour laver le sol.  Pensez à la hauteur de la cuvette pour les grands, mais aussi pour ceux qui utilisent les robots pour nettoyer le sol, pour qu’ils aient l’espace pour passer dessous.

Salle de bain principale

Même chose que la salle de bain visiteur à propos du miroir derrière le lavabo et le robinet, surtout à éviter !  Prévoyez une surface mate et facilement lavable.

Les meubles de salle de bain doivent aussi être facilement lavables.  Il y a souvent des éclaboussures ou des traces de pâte dentifrice, et ca reste taché sur les surfaces fragiles !

Nous avons prévu une douche énorme et sans verre ni rideaux, et c’est un excellent choix, vraiment je le conseille.

Les meubles suspendus ainsi que la cuvette suspendus sont vraiment une bénédiction pour le nettoyage du sol.

Escalier

Moi qui aime monter les marches 2 par 2 et avec force, je suis très satisfait des marches en béton.  J’aurais été beaucoup moins à l’aise avec des marches flottantes en bois.  De plus, il n’y a pas de bruit lorsque quelqu’un monte ou descend les escaliers.

Nous avons choisi de finir la rampe à 3 marches du bas et c’était une super idée.  On peut ainsi monter ou descendre de l’escalier en partant de côté.

Chauffage

Comme nous n’avons pas de chauffage, je vais seulement parler du poêle à bois que nous avons.

Le conseil que je ferais serait de se procurer un poêle qui possède une porte suffisamment grande et haute pour ne pas avoir à se contorsionner pour y mettre une buche.

Ne pas oublier de prévoir l’espace autour du poêle pour les buches et les outils.

Extérieur de la maison

Pensez à l’entretien que votre maison va demander.  Est ce que vous vous voyez dans 5 ans à chercher un peintre pour refaire votre façade ?

Un point super important auquel on ne pense pas forcément, c’est la disposition des fenêtres.  Pensez à éviter les regards indiscrets des gens qui passent dans la rue et aussi les vis à vis avec les voisins.

Aménagement paysager

Un bon conseil que j’aimerais donner, c’est de faire le plus possible pendant la construction.  Il ne vaut pas vraiment la peine de se dire : ah nous allons faire ça après.   Souvent les prix augmentent et c’est toujours embarrassant d’enlever le gazon que le paysagiste vient de semer pour y mettre une terrasse.  De plus, c’est souvent moins cher pendant que les machines sont présentes sur le terrain, plutôt que de faire 2 ans après et payer les transports de la machinerie.  Sans oublier les dégâts au terrain que cette machinerie peut faire.

Emplacement du terrain

Attention à prendre une parcelle bien ensoleillée.

Nous avons eu énormément de chance de trouver une parcelle qui est accessible seulement par une route sans issue et je sais que ce n’est pas tout le monde qui a cette chance.  Par contre, veillez à prendre une parcelle où il n’y a pas trop de passage.

Comme le disait un architecte, comme lors d’un mariage, la parcelle est la mariée tandis que la maison est la robe.  Vous pouvez avoir la plus belle des maisons, mais si elle est mal située sa valeur en sera grandement diminuée.

Terrasse

Comme nous ne l’avons pas encore fait, le seul conseil que je donnerais serait de la faire en même temps que la construction de la maison.  Je crois qu’il vaut la peine de payer plus cher au début que 1 ou 2 ans après.

Cave

Pensez à l’aération de la pièce, c’est vite fait de sentir le renfermé là dedans !

Si vous avez un accès à l’eau, une évacuation d’eau au milieu de la pièce peut être utile.

Prévoyez une pièce assez grande, car c’est impressionnant le chenil que nous devons ranger dans cette pièce.

Atelier

Idem que la cave.

Nouvelle fenêtre à la cuisine

Ca y est, c’est fait. La nouvelle fenêtre est posée. Bon, la façade n’est pas encore réparée, mais depuis dedans, c’est d’enfer. notre cuisine a gagner en volume et en luminosité. La différence est incroyable…. Jugez-vous-même:

Mais quoi qui font ???

Pour répondre à Alain qui s’interroge sur ce qu’on devient 😉 voici un petit point de situation.

Il y a environ deux semaines, la Suisse (comme d’autres parties d’europe) a connu une vague de chaleur inhabituelle. Nous avons eu une journée à 25 degrés, et beaucoup de pollens. L’eau dans le boiler est montée à 95°C. On ne craint pas les légionelles 🙂

Avant cette vague, nous avions déjà arrêté de chauffer depuis quelque temps, et coupé l’électricité alimentant le boiler. Cela fait donc un 5 à 7 semaines que l’on ne chauffe plus ni air ambiant, ni eau, à l’exception d’une nuit durant laquelle, suite à 7 jours de gris, j’ai remis l’électricité pour chauffer un peu l’eau. Pour l’instant, elle se maintient entre 40 et 50°C, malgré les nuages. Les quelques éclaircies passagères dont on profite suffisent.

C’est toujours rassurant de voir les cheminées du voisinage fumer, alors que nous avons 21°C dans la maison 🙂 On sait qu’on a pas investi pour rien dans la plus value pour la maison passive.

Nous sommes un peu inquiet pour l’été par contre. Car dès que le soleil tape un peu, on gagne un à deux degrés. Comme nous avons des stores au sud-est, et au sud-ouest, nous avons acheté trois sondes thermosunis de Somfy, afin d’automatiser le fonctionnement de nos stores pendant que nous sommes absents. Les sondes thermosunis fonctionnent selon deux critères qui sont la température intérieur, et l’ensoleillement, le premier étant celui qui prime. Si je fixe le seuil de température à env. 21°C, tant qu’elle est en-dessous, rien ne se passe. Si elle est au-dessus, les stores vont descendre en cas d’ensoleillement. Ils ne sont pas très pratiques à programmer, car les règlages se font de manière analogique, et en fonction des conditions présentent lors de la configuration.

Entre temps, la végétation a été semée sur le toit. Coup de bol, il s’est mis à pleuvoir dès le lendemain, et depuis, il a plus tous les jours. Ca ne pouvait pas mieux tomber. Je ne suis pas encore aller voir ce que ça donnait.

L’ensemencement du jardin est prévu pour la fin de ce mois. Malheureusement, nous n’auront pas de gazon pendant nos vacances durant lesquels les parents, le parrain et la marraine de [mon ex] nous rendent visite du Québec pour passer quelques jours chez nous, et pour participer à notre cérémonie de « mariage ». Ha ben oui, ça c’est l’autre nouvelle: Nous signons un contrat de « partenariat enregistré » le 12 juin prochain ;-), protection indispensable dans le cadre d’une co-propriété dans le couple.

Au fait… Vous ai-je dit que nous ajoutions une fenêtre ??? Je crois que je n’ai pas abordé le sujet encore sur le blog… Hé bien voilà qui est fait… Nous ajoutons une fenêtre. Oui, c’est un peu malheureux de ne pas y avoir pensé avant, et pour sûr, la plus-value est assez amère, mais c’était ça, ou le regret de ne pas avoir mis une fenêtre à côté de la cuisine, là ou le dégagement sur la vue se trouve… Long story short comme disent les anglo-saxons (ça veut dire: longue histoire courte), nous avions prévu une fenêtre à cet endroit au départ, puis y avons renoncé à cause de la terrasse qui devait se trouver à cet endroit… Mais en court de route, la terrasse a été annulée, mais personne n’a pensé à remettre la fenêtre… Le 19 mai, ils viennent percer la façade, le 20 mai, ils pausent la fenêtre. Je ne me réjouis pas du bordel que ça va faire. Heureusement, c’est du bois, et de la laine de pierre… Donc rien de bien méchant à nettoyer.

Alors, à suivre 😉

Chauffage et consommation de bois hiver 2009-2010

On peut considérer que nous sommes arrivé au bout de notre hiver. Je dis notre hiver, car nous constatons encore tous les jours des cheminées qui fument à gauche à droite.

Notre bilan est plutôt positif. Nous avons emménagé le 25 janvier dans notre maison. Nous avions essayé de la chauffer un peu à l’électricité, et la douloureuse est tombée… CHF 1700.00 entre novembre et février. Bon, il n’y a pas que le chauffage, c’est l’électricité globale du chantier depuis la pose du tableau, mais ça fait un peu mal. D’autant plus que nous avons chauffé dans le vide puisque la ventilation était mal montée, et ne pulsait que de l’air froid dans la maison. Maudite marde, comme dirait [mon ex] 😉

Nous avons reçu notre premier stère de bois le 28 janvier pour un prix de CHF 120.00. Avant cela, nous avons consommé deux cartons de 15kg de bois à env. 10CHF le carton (Landi, bois mal entreposé et humide… A éviter absolument). A ce jour, il nous reste un peu plus de la moitié du stère livré. Nous avons arrêté de chauffer il y a deux semaines. Nous avons donc brûlé environ un demi stère en 2 mois. Considérant que le béton était froid, le premier hiver, et, encore une fois, que nous avons chauffé « dans le vide » pendant trois semaines, jusqu’à ce q u’on se rende compte de l’erreur de montage de la VMC…

Bilan: environ CHF 70.00 frais de chauffage en 2 mois… De quoi voir l’avenir avec sérénité. D’autant plus que l’été va bien tempérer notre maison, et le béton va nous le rendre cet automne, et probablement en partie cet hiver. Il est fort probable que nous ne brûlions pas beaucoup plus en 4 mois que cette année en 2. Restons optimistes 🙂

Côté eau sanitaire, le soleil nous a déjà fourni 270kwh. Nous avons manqué de soleil cet hiver. J’ai toutefois pris soin de dégager les panneaux chaque fois que c’était possible. Depuis 10 jours, l’électricité du boiler est coupée, et le soleil suffit à chauffer l’eau dont nous avons besoin. Je ne l’ai rallumé qu’une seule nuit, mais j’aurais pu l’éviter puisque le lendemain matin, le soleil était de la partie.

Quand j’en aurai le temps, je vais mettre en place une station météo, et je ferai des relevé réguliers de la température de l’eau et des kwh fournis par le soleil, et ceux fournis par le réseau. Mais bon… Comme tout le reste, faut juste avoir le temps et le prendre 😉

Poisson d’avril: Minergie revoit ses exigences à la baisse

Poisson d'avril

Le monde est lent à changer. J’apprends aujourd’hui avec stupeur que Minergie, l’institution responsable d’édicter des règles de certification relatives à l’économie d’énergie, et à la sauvegarde de l’environnement, revoit ses critères à la baisse.

Selon son porte parole, les lobbys du domaines de la construction et de l’énergie ont avancé des arguments imparables expliquant que le faible succès de la construction Minergie-P démontrait la quasi-impossibilité de respecter ces critères à grande échelle. D’autre part, l’absence quasi-totale d’investissement de la part des Etats et des Communes dans l’encouragement au développement durable n’incite pas suffisemment à ce type de construction. Toujours selon le porte-parole de Minergie, il a été décidé qu’il valait mieux diminuer les exigeances afin d’avoir plus de succès, que d’insister dans la voie actuelle et continuer de constater l’échec.

Pour rappel, en quelques mots, le principe d’une maison Minergie-P est de consommer au maximum 20% par rapport à une maison de construction conventionnelle.

Cette nouvelle est consternante et scandaleuse. Alors même que la population globale semble enfin prendre la mesure des problèmes climatiques et des défis de l’avenir, ceux-là mêmes qui ont participé à la mise en route d’un mouvement respectueux de l’environnement, d’un développement plus durable, ceux-là même reculent. C’est à n’y rien comprendre.

Espérons qu’il n’en sera pas de même en Allemagne ou la construction de maison dites à faible consommation a connu un succès bien plus important.

Nouvelles photos

Ca faisait longtemps 🙂

J’ai ajouté dans la galerie les photos que nous avons prises lors de notre grand week-end de nettoyage, juste avant le déménagement 🙂

Enfin, on y voit la salle-de-bains tant attendue par certains 😉 Enfin. Une partie de la salle-de-bains…. allez, zen… Bientôt, des photos de la maison meublée… heu… enfin… quoique… faut d’abord qu’on range 🙁

This website uses a Hackadelic PlugIn, Hackadelic SEO Table Of Contents 1.7.3.