Nouvelles photos

Ca faisait longtemps 🙂

J’ai ajouté dans la galerie les photos que nous avons prises lors de notre grand week-end de nettoyage, juste avant le déménagement 🙂

Enfin, on y voit la salle-de-bains tant attendue par certains 😉 Enfin. Une partie de la salle-de-bains…. allez, zen… Bientôt, des photos de la maison meublée… heu… enfin… quoique… faut d’abord qu’on range 🙁

Fumée refoulée, et feu qui s’étouffe

C’est la galère… Enfin, moins qu’il y a une semaine, mais ça reste plutôt gênant.

Notre magnifique poêle Skantherm Solo nous donne de la misère. D’abord, il a été changé, car le premier faisait beaucoup de bruit de dilation, et nous avions différents problèmes avec. Ensuite, avec le nouveau comme avec l’ancien, le feu prenait mal, brûlait peu, et il était impossible de chauffer. Le feu finissait par agoniser lentement, dans une accumulation de fumée extraordinaire.

Ils sont venus, ils ont vu, ils ont (presque) vaincu. Ils ont découpé un peu dans le déflecteur pour agrandir l’évacuation des fumées. Du coup, ça va un peu mieux… à condition de faire un feu fort tout de suite, afin d’assurer un appel d’air chaud vers le haut, qui va provoquer une entrée d’air suffisante pour assurer la combution.

Seulement voilà: une fois que la combustion a bien démarré, ça se calme, et du coup, l’appel d’air devient insuffisant. Les fumées stagnent dans le foyer, le feu toussotte, hésite, brûle lentement, et si on ouvre pour rajouter du bois, on se prend une concentration de fumée dans la tête et dans la maison. On a un peu peur de finir avec des murs et un plafond fumés 🙁

J’ai écrit ce soir au fournisseur qui a jusqu’ici assuré un excellent service après vente. J’imagine qu’ils vont proposer qu’on choisisse un autre modèle de poêle. Manque de pot, celui dont on rêvait dès le départ n’a pas d’entrée d’air extérieur (Stüv 30)… mais avant qu’on change de poêle, j’aimerais bien que, comme je suis donné à le faire en informatique, le fournisseur fasse le point sur l’ensemble du circuit. Ne pourrait-il pas y avoir une problème avec la longeur de l’arrivée d’air ? ou la hauteur de l’évacuation ? où pourquoi pas la façon dont est fait le chapeau de cheminée ? enfin bref… Un problème quelque part, il y a, et je ne sais pas pourquoi, mais j’ai la conviction que ce n’est pas le poêle qu’il faut viser…

Si toi, Ô lecteur, tu t’y connais dan le domaine, et à une idée d’où se situe le problème, n’hésite pas à t’exprimer…

A suivre…

Série noire en cours de résolution

Voilà trois semaines que nous avons emménagés. Et nous avons fait quelques découvertes assez surprenantes.

D’abord, la VMC était mal montée. Au lieu d’avoir un flux entrant, et un flux sortant, nous avions deux flux entrant. Il m’a fallu un certain temps pour comprendre ce qui était faux, en étudiant le schéma de montage, en vérifiant quels tuyaux aspiraient, et quels tuyaux soufflaient… Grosse surprise, étonnement général, consternation de l’architecte… Celui-ci a très vite réagi, et la société Ackermann nous a envoyé une équipe le lendemain matin pour régler le problème. C’était vendredi.

Nous avions donc, depuis noël, une maison en surpression, avec uniquement de l’air froid entrant. Donc aucun échange de chaleur. Nous avons compris pourquoi il était si difficile de gérer la température. Depuis vendredi, c’est beaucoup plus agréable. Il n’y a plus de courants d’air au sol, et les odeurs disparaissent aussi plus vite.

Suite à ce changement, nous avons constaté que notre entrée d’air pour le poêle n’apportait pas l’air nécessaire à la combustion du bois. Si il marchait jusqu’ici, c’est uniquement parce que la maison était en surpression, et donc, que l’air s’échappait par le poêle, là ou il pouvait. Ca apportait ce qu’il fallait au feu pour brûler… Bref. Je suis donc allé vérifier l’entrée d’air, et celle-ci est presque entièrement enterrée dans le misapor. Elle n’a aucune protection provisoire, et est à l’heure actuelle probablement pleine de glace, vu les pluies torrentielles qu’on au eu pendant les fêtes, et ensuite, les terribles vagues de froid que nous avons depuis.

Toujours la semaine passée, une société est venue poser les tringles pour les rideaux du home cinema, et le plafond accoustique. Ils ont pour ce faire percé le plafond en béton à beaucoup de reprise, pour fixer la laine de verre. Ils sont venu sans protections, sans aspirateur, ont mis de la poussière de béton absolument partout, et se sont même servi de notre aspirateur dyson pour aspirer ensuite la poussière qu’ils ont vaguement balayé…

Au téléphone, le patron m’a dit qu’il ne savait pas que la maison était habitée…. quand bien même, d’après [mon ex] qui était là pour les accueillir, il est passé personnellement jeudi matin pour accompagner ses gars, et est reparti ensuite.

Une société de nettoyage va venir faire un devis demain, et les nettoyages seront à leur charge. Un technicien Dyson passera également cette semaine pour réviser l’aspirateur, et en changer le moteur qui, sinon, sera vite foutu, la poussière de béton étant très abrasive.

Le problème de VMC m’hallucine… Quand on ouvrait les portes, on entendait l’air s’échapper. Les portes étaient difficiles à ouvrir ou à fermer à cause de la surpression. Je me suis demandé si c’était normal, et me suis dit qu’après tout peut-être, puisque la maison était étanche. Mais je suis choqué que personne parmi les professionnels habitués des maisons passives, ne se soit posé la question avant moi… Quoi qu’il en soit, ce problème est réglé, et j’en suis bien heureux.

Le problème de la poussière de béton est pour moi beaucoup plus grave. Il m’a été difficile de faire comprendre à l’architecte comme à des amis que la poussière de béton étant abrasive, c’est une véritable calamité, et une catastrophe ! Heureusement, lors des travaux, nous n’avons aucun appareil électronique qui tournait, à part mon ordinateur à l’étage qui semble ne pas en avoir trop avaler. Mais il y a les vitres à nettoyer, tous les cadres de fenêtres, les portes, certaines étagères, les meubles en cuir…. Bref… beaucoup de travail. Et tout ça, en prenant garde à ne pas rayer… La poussière de béton est du sable fin ! Frotteriez-vous vos vitres ou votre vitrocéram avec du sable ?!? Chaque fois que j’y pense, je me mets dans une colère noire, tellement c’est insensé, inconsidéré, irrespectueux de la part de la société. Nous serions aux Etats-Unis, ils auraient un gros procès sur le dos. En Suisse ? aucune chance. Ca couterait cher, prendait du temps, et on risquerait encore d’y laisser des plumes.

Pour l’instant, le patron admet sa faute à demi mots, mais annonce accepter la prendre en charge du nettoyage. Je ne sais pas s’il sera toujours aussi conciliant quand il aura le devis de l’entreprise de nettoyage… Je croise les doigts. J’ai pas envie d’avoir à me battre avec ma protection juridique pour obtenir dédommagement…

A suivre…

C’est le soleil qui doit chauffer la maison…

Voici une phrase récente de l’architecte… C’est le soleil qui doit chauffer la maison passive…

la grande question est: Mais où donc est ce soleil ???

Comble de bonheur, ce matin, il a pointé le bout de son nez. mon ex n’a pas monté les stores ce matin (il était à la bourre 😉 ) et quand je me suis levé, il faisait 18°C dans la maison. Supportable… Puis, j’ai ouvert les stores, et en 40 minutes, nous avons gagné 1°C. Donc je confirme…. C’est le soleil qui doit chauffer la maison. Mais nous avons quand même un hiver particulier, avec un ensoleillement très limité. Et à l’instant où j’écris ces quelques lignes, un nouveau tapis de nuage vient gâcher mon plaisir.

Qu’à cela ne tienne 🙂 Me voilà rassuré, et dorénavant, monter les stores le matin sera notre priorité absolue 😉

J’ai quand même allumé un feu, on sait jamais. A cet instant, la température est de 21°C dans le séjour. Elle doit donc être d’environ 22°C à l’étage. La température extérieure est de -1.4°C. Elle est descendue à -7.4°C pendant la nuit… Faut quand même admettre que 25°C de différence entre l’intérieur et l’extérieur sans chauffage pendant la nuit, ça en jette.

Ca, c’est fait…

Et voilà. Nous y sommes. Depuis mardi, nous vivons dans notre maison 🙂

Le week-end du 23, nous avons fait les grands nettoyages à trois. Deux jours complets… L’enfer. Les sols ont du être lavés 4 à 5 fois. Les fenêtres fixes de l’étage, atteignables à l’extérieur uniquement pas une échelle, sont une galère à nettoyer. Mon ex a passé tous les murs en béton et le plafond en béton à la microfibre. Très courageux et très utile. Tout est ressorti beaucoup plus unifié… Et bien sûr, il a décroché une quantité de poussière qui serait de toute façon tombée plus tard… Bonne chose de faire 🙂

Lundi, nous avons fait déménager la télé par son fournisseur. Question de précaution. Ils ont fixé le support motorisé, et voilà le résultat 😉 C’est d’enfer.

Les deux premiers jours ont été très difficiles. D’abord, le stress, la fatigue des derniers préparatifs, la charge de travail, la découverte de petits détails énervant, et surtout, la température. Nous avons emménagé dans une maison à 14°C. Forcément, le doute s’installe, même si on est profondément convaincu que c’est normal, qu’il faut que la maison chauffe…

Nous avons donc chauffé, chauffé… En un jour, 15kg de bois y sont passé. Un carton que nous sommes allé acheter à la coop, la livraison d’un stère de bois étant prévue pour vendredi. Mais la température n’est montée que à 17°C. Les nerfs à fleur de peau, nous avons passé une nuit limite sous un duvet qui a juste suffit. Le lendemain, rebelotte. Nous avons chauffé… La température est péniblement montée jusqu’à 19°C, pour redescendre aussi tôt que le feu s’arrêtait. Finalement, nous avons pris la résolution pendant les deux dernières nuits de brancher nos deux radiateurs-souffleurs de 2kw chacun.

Aujourd’hui, après quatre jours complets dans la maison, nous avons une température relativement constante entre 19.3°C et 19.8°C. Nous avons décidé de ne pas rebranchés nos radiateurs, et de voir à quelle température sera notre séjour demain matin. Mon ex a fait un petit feu ce soir, avec une ou deux bûches, puis avant de nous coucher, nous avons mis une briquette de je-ne-sais-quoi compressé (mais du je-ne-sais-quoi Suisse 😉 ). Ces briquettes ont l’avantage de se consumer très lentement, et de rester chaude très longtemps.

Les panneaux solaires sont recouvert de neige depuis hier. Il faudra que je monte sur le toit, heureusement, facilement accessible depuis le couvert à voiture, pour les dégager. Sinon, ça chauffe qu’à l’électrique la nuit… Dommage.

Vendredi, donc, on est venu nous livrer un stère de bois de hêtre. Un stère, ça fait une belle quantité 🙂 C’était inatendu. Nous avons fait un beau tas dans l’atelier. Bonjour le dos … mais il est beau, le tas de bois :-p

Bref. La majorité des cartons ont été défait. je dois encore m’attaquer à mon bureau, et brancher toute l’électronique de divertissement. Je vais faire ça demain. mon ex a monté les billy de local TV pour ranger les DVD, puis les montants « Broder » pour le cellier, sur lequel il va mettre des étagères fabriquées sur mesure. Son « moi » bricoleur qui rêve de s’exprimer depuis si longtemps est lâché 😉 Hier soir, en 20 minutes, il a fait un rack à roulette de fortune mais très efficace, avec du matériel de récupération (des étagères de cave), pour mettre les appareils (tuner, DVD, PS3) dans le local réservé à cet effet. Ca promet 🙂

les chats ont eu de la peine aussi. Les deux premiers jours, ça miaulait dans tous les sens… panique totale pour Chapi, la femelle. Le mâle lui est moins peureux. Pour l’instant ils sont trop occupés à se demander où ils sont et ce qu’ils y font pour nous embêter pour sortir, ou pour nous faire regretter de les garder à l’intérieur 🙂 Pourvu que ça dure, car il ne sortiront pas avant la fin février…

Voilà pour les nouvelles fraiches. Lundi, le boulot recommence… la vie reprend son cours…. avec une grande différence, quand même 🙂

Le grand jour est proche

Nous sommes dans les temps, et dans le budget. Que demande le peuple.

Hé oui… Enfin… Le grand jour est proche… Nous déménageons le 26 janvier. Il nous tarde…

Pour l’instant, nous avons constaté que la maison est froide. Rien de plus normal, au début, surtout en hiver. Mais même en étant inhabitée, la maison se tient entre 15 et 16°C quand elle est vide. Puis, lorsqu’il y a du monde à l’intérieur, et un feu, on monte facilement à 20°C. Bien sûr, l’idéal à terme sera d’avoir 19 à 20°C sans le feu. Une fois qu’elle sera habitée, les murs en béton vont se tempérer et l’inertie thermique fera le reste…

Même à 19°C ce n’est pas désagréable. Le béton a bien séché, et le taux d’humidité dans la maison est à 20%, ce qui est bas, mais normal pour un hiver froid et sec. La poussière était importante les premiers jours que la cuisine a été posée, mais après les fêtes, après deux semaines de tranquilité dans la maison, nous avons constaté beaucoup moins de dépôts. Bien entendu, il y en aura de nouveau et encore pendant quelques temps, mais rien d’exceptionnel.

J’ai l’intention de mettre en place une station météo. A suivre…

Hotte Wesco, recyclage et consommables

Alors voilà. Après la présentation de la cuisine, un visiteur, Alain G., qui construit actuellement une maison passive dans l’Indre et Loire, à posté un commentaire me demandant si nous allions laisser les cassettes de filtre à charbon en place. Je n’ai pas compris le sens de la question tout de suite, mais, après ses explications pleines de bon sens, je me suis aussi demandé: Mais pourquoi diable payer des cassettes à charbon actif plutôt chères, en sachant qu’il faudra les remplacer plusieurs fois par année, et que ce n’est que pour les odeurs, alors que nous avons une ventilation contrôlée donc l’une des caractéristiques est d’évacuer lesdites mauvaises odeurs…

Pour rappel, nous avons acheté une hotte Wesco FHC Teleskop Quadro 120 rand. Wesco est une fabriquant Suisse. La hotte coûte la peau des fesses… Elle est un peu plus cher qu’une Miele de taille similaire sauf erreur. On arrive, en aspiration périphérique, à environ CHF 4700.00. Aïe… Ouïe…  Comment justifie-t-on un tel prix. Ca fait toujours du bien d’avoir ce genre de réflexion pour se rassurer 😉

Les raisons à la base

A la base ? l’avis des membres d’un forum nous a convaincu. Wesco sont les meilleurs. Silence, puissance…. Wesco (qui a dit Mitsubishi ?)

Nous avons rendu visite à Wesco à Lonay. Contrairement à V-Zug, Miele, ou autre Siemens, Wesco ne fait que dans la ventilation. C’est déjà un gage de qualité en soit. Pour ne faire que ça, il faut forcément être bon, sinon, on peut fermer boutique… Enfin, je pense… Nous avons eu droit à la mise en route des hottes, et en effet, ce qui frappe en premier, c’est le peu de bruit qu’elles font. Comparé à ce que nous avons l’habitude d’entendre, ces hottes sont un « pur bonheur » pour l’oreille.

Nous avions besoin d’une hotte à recyclage d’air pour la maison passive. En effet, impossible de faire un trou dans le plafond et le toit pour évacuer l’air pour des raisons (évidentes) d’économie de la chaleur. On nous a donc montré le système à cassette. Dans le tube de la hotte, trois cassettes filtrantes assurent la filtration des odeurs ET la diminution du bruit du moteur. Mais je dois avoué que, si alors on nous a peut-être parlé des consommable, cette partie m’est totalement sortie de la tête.

Que coutent les consommables

Nous hésitions entre Wesco et Miele à vrai dire. Je vais donc prendre cette base pour la comparaison.

Chez Miele, je n’ai pas trouvé de hotte 120cm qui soit capable de faire du circuit fermé. Ca part mal. On se rabat donc sur 100cm. Il s’agit du DA 5100 DU. On trouve se modèle dès CHF 3100.00 chez les discounters sur internet.

La hotte Wesco FHC Teleskop Quadro 120 rand en circuit fermé, quant à elle, se trouve dès CHF 4’600.00 toujours chez les discounters. Mais après vérification, dans ce type de marque, les discounters sont dans les mêmes prix que les cuisinistes.

Bref. Suite à la réflexion d’Alain, j’ai pris peur.. Quoi ? comment ? changer des cassettes tous les six mois ? couteuses ? combien ? comment ? Alors j’ai pris le mode d’emploi de la Wesco, et de la Miele, j’ai regardé ce que chacun disait sur ses cassettes, puis j’ai cherché les prix des cassettes en question. Voici le résultat:

Wesco

Les cassettes filtrantes Wesco, au nombre de trois, ont une durée de vie de 5 ans dans des conditions normales d’utilisation de la hotte. Le jeu de remplacement de 9 cassettes coûte CHF 134.00.Il s’agit donc du prix pour 20 ans de filtration, puisque les 3 premières, pour 5 ans, sont incluses à la livraison, et le paquet de 9 fera 3x 5 ans.

Total Wecso sur 20 ans: CHF 4’734.00

Miele

Dans le mode d’emploi de Miele, on nous indique que la cassette doit être remplacée au plus tard tous les six mois. Le prix pour une cassette ? CHF 85.00.

Total Miele sur 20 ans: CHF 6415.00

Merci les membres du forums 🙂

Quand je vois ces chiffres, je comprends tout le sens de la question d’Alain… Et si on utilisait pas les filtres à charbon, pour faire des économies. A mon avis toutefois, je doute que la VMC (ventilation contrôlée) suffise à éliminer les odeurs. Il ne faut pas oublié que l’air aspiré par la VMC est éjecté à l’extérieur, et pour le remplacé, l’air est prix de l’extérieur. Il s’agit donc d’un renouvellement d’air, ce qu’il est souhaitable de limité au maximum dans une maison passive. Or, s’il s’agit de mettre la VMC à fond, parce qu’on a fait du poisson, ou simplement des oignons, on va y laisser pas mal de degrés. Dès lors, pourquoi se fendre pour mettre une hotte à recyclage…

A mon avis donc… il faut garder les cassettes à charbon mais il faut bien choisir sa hotte, et prendre garde au prix et à la fréquence de remplacement des consommables.

Tags: , ,

Et voici notre cuisine

Pour notre noël, le père Noël nous a livré une cuisine… 🙂 comme sa robe et sa barbe, la cuisine est toute de blanc et de rouge vêtue 🙂

Cliquez ici pour voir les photos de cette merveille (oui oui, on en est vraiment très fier)

L’îlot

L’îlot est intégralement en Corian blanc. Le plan de cuisson est un Miele KM 5975 Facette. Au dessus, la hotte est une Wesco FHC teleskop quadro 120, donc télescopique, afin de dégager la vue sur la fenêtre, et éviter ainsi l’ombre dans le séjour. Malgré que l’ensemble des appareils soient Miele, nous avons choisi Wesco pour la hotte, pour sa plus forte puissance, ainsi que son silence. En effet, Wesco est réputé pour ces deux aspects. D’autre part, la hotte est en circuit fermé, condition sine qua non pour une maison passive.

Dans l’îlot, la partie côté séjour offre 5 placards à vaisselle d’env. 30cm de profondeur, renfermant également des tiroirs à couverts. De l’autre côté des tiroirs à casseroles et autres ustensiles, tiroirs à épice, tiroir à huile/vinaigre, etc… d’environ 55cm de profond, et la niche à linge, ainsi camouflée et invisible depuis le séjour.

La paroi

Contre le mur, deux grands placards de 60cm de profondeurs à l’extrême gauche et à l’extrême droite, avec, bas de chaque placard, 4 tiroirs, et ensuite, des plateaux. A gauche du plan de travail, en corian lui aussi, un four à air chaud Miele H5240-60B SW et un four à vapeur Miele DG5060-60 SW. A droite du plan de travail, le frigo, un K 9557 iD-1 de catégorie A++. Malheureusement, les frigos encastrables sont peu profond, et après avoir vu celui-ci, nous avons décidé de garder notre frigo actuel, A+ avec congélateur, que nous mettrons à la cave. Car dans le nouveau, impossible de mettre un grand plat, ou une grande casserole en cas de besoin.

Bien sûr, vous l’aurez vu, il y a également des placards en haut, et vous ne l’aurez pas vu, des tiroirs sous les fours, et sous le frigos. Toutefois, pour les tiroirs sous le frigo, il faut ouvrir ce dernier. En effet, pour des raisons esthétiques, nous avons avoir un seul panneau sur toute la hauteur. Nous y mettrons des choses dont nous n’avons pas souvent besoin.

Les panneaux sont en MDF peint dans la masse. Le rouge est un rouge terre type Terra Cotta. Deux grands bacs nous permettent de laver casseroles et autres accessoires sans se prendre la tête 🙂 Nous avons beaucoup insister sur le fait d’avoir des grands bacs, car partout où nous avons habité jusque là, nous avons trouvé les éviers trop petit au quotidien. Le mitigeur est un Marathon de Similor Kugler. Il manque encore la douchette assortie.

Voilà pour notre cuisine de rêve 🙂 Nous allons encore faire ajouter une plaque de corian sous la fenêtre, car pour l’instant, c’est de la peinture mate normale, même pas lavable :-), ça va pas le faire.

Tags: , , , , , , ,

Voici notre maison

Et voilà… Les échaffaudages sont loin 🙂 Roulements de tambours……. Voici notre maison

Tags: , ,

Huilage de la chape

Huilage en cours … C’est [mon ex] qui s’y colle. On a fait la première couche ensemble samedi, puis il a donné la deuxième couche aujourd’hui tout seul, étant donné que je suis en déplacement…

Huile sur le sol du séjour
This website uses a Hackadelic PlugIn, Hackadelic SEO Table Of Contents 1.7.3.